Louis-Vuitton clôt en beauté la Fashion Week avec une odyssée ultrastylée.
Dans les galeries du Louvre, Nicolas Ghesquière a fermé la Fashion Week de Paris. La sélection du Styliste Louis-Vuitton festoie à l'imaginaire du célèbre atelier Fornasetti dans l'espoir de la délivrance des notes ultra enviables sur l'automne-hiver prochain.

L'Odyssée réexaminée par Louis-Vuitton

L’inventeur a eu le désir de bosser sur le thème de l’ancienneté. Un style d’odyssée donnant un goût de l'esprit de trois vestales significatives : la triomphatrice Diane, Vénus la séduisante et Minerva, le stratège doué. En effet, le designer raconte qu'il collectionne trois grâces telles que ess parkas, des détails de l’armée et des spartaites d'hiver pour la première grâce. S'agissant de la deuxième, des peignoirs enjolivés et brillants. Enfin des robes capitonnées imprimées des faces d'un logicien.
Visiblement, rien de textuel n'est fait dans cette collection exprimant au prime à abord la compétence et l’expertise du créatif à combiner les couleurs, les structures, l’habileté et le bricolage de pointe comme le jacquard, la gestion et la trace laser. Cependant, la capacité à saisir l'air du temps est opportune pour la marque. Fusionnant les désirs de style et de commodité. Louis-Vuitton, le designer, vous propose toute une série de merveilleux parkas, blouson, veste au volume cocons éblouissants, mais tel que douillettement garnis et à la stylique aussi farci qu'avant-gardiste.
De plus, il existe de panoplie de nouvelles jupes boules faites en tulle, cuir ou en drap de laine rebrodé de fleurs donnant un désir de refaire les dressings comparativement aux petites robes en A magnifiquement texturées faites à l'aide des bottes à l'esprit décalé. Le défilé fashion week filmé sur l'image d'un doué la victoire de Samothrace. Actuellement, la Fashion Week de Paris est clôturée.

La rédactrice mode, l’œil d’Agnès Poulle.

Étonnement, la jupe boule a fait son époustouflant retour chez la société Louis-Vuitton. Habillée avec un pull et gilet matelassé sportswear, elle donne très envie. Comparé aux bottes “carapaces” qui confèrent à cette dernière plus encore moderne.